Rechercher & Coordonnées en bref
Collège les Ménigouttes - 17 rue des Ménigouttes 36300 Le Blanc - Téléphone : 02.54.37.05.47
Vous êtes ici :

Projets innovants


INNOVER : MIEUX ACCOMPAGNER L'ADULTE DE DEMAIN

“INNOVER, CE N'EST PAS AVOIR UNE NOUVELLE IDÉE MAIS ARRÊTER D'AVOIR UNE VIEILLE IDÉE” (Albert Einstein)

 

 

L’innovation peut parfois être une simple évolution de l’existant. Elle est une adaptation basée sur constats des directions et des enseignants. Car l’enfant de 2010 n’est plus celui des années 1980, l’école change. Elle change ses pratiques, elle change sa manière de faire, elle co-construit les connaissances des élèves avec eux, l’enseignant n’étant plus le seul à disposer la connaissance, mais le mieux placé pour apporter une analyse critique sur ces mêmes connaissances.

Le collège des Ménigouttes expérimente pour répondre aux besoins des adultes de demain.

 

LES NEUROSCIENCES AU SERVICE DE LA RÉUSSITE DES ÉLÈVES

Une innovation très peu présente dans notre académie, une chance pour tous nos élèves

Les neurosciences - l'étude du système nerveux et du fonctionnement du cerveau - ont fait des avancées spectaculaires grâce aux progrès de l'imagerie cérébrale. La neuroéducation a pour but d'étudier les mécanismes cérébraux en lien avec les apprentissages scolaires. Importée du Québec depuis quelques années en France, cette méthode de neuroéducation est donc le mariage des neurosciences et des sciences de l'éducation.

En 2015, tous les enseignants du collège ont bénéficié d'une formation Neurosup assurée par M Gaspar qui est à l'initiative de ce projet. Il a offert aux enseignants des pistes pédagogiques pour conjuguer découvertes neuroscientifiques et situations d'apprentissage en classe.

À l’heure de l’accompagnement différencié des élèves pour favoriser leur réussite, les techniques et outils appliqués en cours permettent aux élèves de mieux appréhender les apprentissages, à se connaître mieux. Communément il est dit que l’on apprend par l’écoute, l’écrit, les correspondances,… Les neurosciences aideront votre enfant à optimiser ses capacités.

 

Depuis la rentrée 2015, une classe de 6e suit cette formation assurée par l'équipe pédagogique. Les élèves apprennent à mieux comprendre les mécanismes du cerveau pour mémoriser durablement ou encore gérer son stress lors des méthodes d'évaluations.

Les premières évaluations qualitatives sur l’expérience étant très positives, cette formation s'étendra dans toutes les classes de 6e et de 5e durant le premier semestre 2016-2017 dans le cadre de l’accompagnement personnalisé. Au second semestre, les enseignants, toutes disciplines confondues, s’appuieront sur ces outils en cours dans le cadre de la validation du socle commun de connaissances et de compétences.  

 

LE NUMÉRIQUE COMME OUTIL D’UNE PÉDAGOGIE EN ÉVOLUTION

La « génération z », « digital natives », les enfants nés autour de 2000, sont hyper connectés. La facilité d'accès à Internet et la démocratisation des smartphones, tablettes et autres supports informatiques redéfinissent les moyens de communication les plus fondamentaux, cette révolution numérique portant une rupture définitive dans le rapport au savoir : les élèves « suréquipés », « surinformés » questionnent le rôle de l’École ou le rapport à l’enseignant.

 

Pour autant qu’ils appréhendent tous ces supports médias, ils ne les maîtrisent pas pleinement tant dans les aspects techniques que dans les contenus numériques. L’École et le « maître » ont donc toujours un rôle fondamental dans la transmission des savoirs, des compétences et des valeurs.

Pour répondre à cette transition numérique et à cette volonté de transformation pédagogique, le collège des ménigouttes développe un projet « CONNECT’ » qui s’appuiera sur trois nouveaux outils: la tablette, le vidéoprojecteur tactile et la baladodiffusion (mp4).

Des demandes de subvention en équipements au Conseil Départemental et à l’Inspection Académique ont été transmises au début de l’année 2016 dont une a déjà trouvé une issue favorable : les tablettes devraient ainsi faire leur apparition à la rentrée scolaire 2016-2017.

L’usage de ces nouveaux outils sera raisonné et répondra surtout à des besoins ponctuels disciplinaires ou interdisciplinaires, notamment en 5e.   

 

ENTREPRENDRE POUR APPRENDRE

 

« Entreprendre pour Apprendre intervient auprès des jeunes pour leur donner envie d'entreprendre.

Son but est d’initier les publics scolaires à la vie économique. Elle contribue pour cela principalement à la création de Mini-Entreprises dans les collèges, lycées et établissements d’enseignement supérieur.

Une Mini Entreprise-EPA est une véritable entreprise créée par des élèves pour une année scolaire (de septembre à juin). Elle est encadrée par un professeur et par un conseiller professionnel. Dans certaines régions, la Mini-Entreprise est suivie par un permanent de l'association Entreprendre Pour Apprendre. La Mini-Entreprise-EPA fonctionne sur le modèle d'une société anonyme et développe un produit ou un service en vue de sa commercialisation. Les élèves, appelés mini-entrepreneurs se réunissent au moins une fois par semaine. » Chaque élève, comme dans une véritable entreprise a un rôle (directeur, secrétaire, commercial…). Il est élu parmi ses camarades.  http://technologie.ac-orleans-tours.fr/concours/entreprendre_pour_apprendre/

En 2015-2016, Deux mini-entreprises « MéniTech »  et « MéniCréa » ont vu le jour et complètent le « parcours avenir » d’orientation et les stages en entreprises des élèves des deux classes concernées.  Le professeur de technologie est en lien avec le tissu commercial local. Trois directeurs d’entreprises interviennent ainsi régulièrement dans l’établissement.


Projet Inter générationnel

    Ce jeudi 20 juin, les élèves de 6B sont allés à la rencontre des résidents de la résidence des 3 roues au Blanc. Troisième année consécutive pour ce projet intergénération qui a pour but de nouer une vraie relation par-delà les générations.

 

    Le thème de cette année était le cirque. A l'origine, les élèves ont travaillé sur un album d'aquarelles dédié au Cirque Bidon, un cirque itinérant en roulottes où les saltimbanques sont sur scène à ciel ouvert. Les sixièmes se sont inspirés des aquarelles pour écrire des saynètes qu'ils ont apprises puis jouées aux résidents heureux de revoir les élèves. Un spectacle où les animaux en peluche n'étaient pas en cage et où les clowns et les jongleurs ont su ravir les résidents avec leurs facéties et leurs sourires!

 


Le poulailler inauguré!

 Article paru dans la NR du 6/5/2019 

Des élèves du collège ont imaginé et construit un poulailler au sein de l’établissement. Quatre poules y ont été installées.

        Mercredi 24 avril, quatre poules de l’élevage des frères Gilles, dans les Deux-Sèvres, ont été livrées au collège des Ménigouttes du Blanc, pour le poulailler-nichoir fraîchement construit par les élèves de 4e et 3e de Segpa, Ulis et de l’Institut médico-éducatif Atout Brenne.

      Il a été construit près de la mare, également réalisée précédemment par les élèves. Son emplacement a été pensé en fonction du voisinage direct. « J’ai des poules à la maison, j’ai l’habitude de les nourrir, de voir si elles ont de l’eau et s’il y a des œufs », témoigne le jeune Noah. La maintenance semble déjà bien assurée. Le budget s’élève à peine à 700 €. « Matériaux et grillage nous ont été fournis par des entreprises locales, des privés, et nous avons été soutenus par notre proviseur, Patrick Riolland.

     Le dynamisme des élèves a aussi été au rendez-vous. Ils ont dû faire des maths et de la physique pour la construction, raconte le professeur Stéphane Mery. Des collègues m’avaient conseillé de contacter Damien Deschamps, chargé d’animation au Symctom (1) et en lien avec les frères Gilles. » Ainsi, avec le poulailler, « nous allons poursuivre par diverses animations avec le Symctom », conclut Patrick Riolland.

(1) Syndicat mixte de collecte et traitement des ordures ménagères.

 

 


DU BRONZE AU SALON DES JEUNES INVENTEURS

Monts en Touraine, samedi 28 mai, encore une innovation des Ménigouttes appréciée.

 

 

Une équipe de 3eA était engagée ce 28 mai au concours des jeunes inventeurs et créateurs de Monts en Touraine. Comme celle qui s'était présentée avant eux au concours "entreprendre pour apprendre" (avec le Zoombook), ils ont travaillé toute l'année sur le fonctionnement d'une entreprise, sur l'élaboration d'un projet, d'un produit, depuis l'idée jusqu'à sa commercialisation. Leur mini-entreprise, Ménicréa, a inventé un petit objet "le sécuriporte" qui promet la fin des "portes qui claquent"; Apparemment le jury a été séduit puisqu'il a attribuée notre petite équipe une jolie médaille de bronze.

Encore BRAVO !






LE COLLEGE SUR LE PODIUM DES MINI ENTREPRISES

Les élèves du collèges n'auront pas démérité lors du concours Entreprendre Pour Apprendre qui s'est déroulé à Blois, encadrés par Madame BEAUDOUIN, leur professeur de technologie et Monsieur INGELAERE le principal du collège. Et pourtant la journée s'annonçait longue: départ vers 5h30 du collège pour un retour à 19h30 ! qui dit que nos jeunes ne sont pas motivés !

40 mini-entreprises, un nouveau record de participation, rivalisaient chacune avec un projet original. La "mini" du collège, Ménitech, a fini sur la 3e marche du podium avec  son zoombook, dans une finale annoncée comme serrée par le comité d'organisation... Une prestation remarquée qui s'inscrit dans la continuité de l'année précédente. Ils obtiennent aussi le 3e prix dans la catégorie de l'innovation.

Tous nos félicitations aux élèves de 3e représentés par  leur "comité de direction de l'entreprise" ! En espérant que nous puissions l'an prochain encore faire montre d'autant d'énergie et de créativité.